Tout ce qu’il faut savoir sur la 3e édition du concours national de l’invention (Vidéo)

Les délais d’inscription à la troisième édition du concours national de l’invention viennent d’être prolongés jusqu’au 20 mai courant, a annoncé Omar Bouzouada, Directeur Général de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII) lors d’une conférence de presse organisée ce vendredi 13 mai au siège de l’APII. L’objectif étant de donner à un plus grand nombre de startapeurs et d’inventeurs tunisiens l’opportunité de participer à ce concours de renommée dont l’objectif est de promouvoir les inventions tunisiennes et d’appuyer les startapeurs tunisiens. Au total six prix sont prévus dans la cadre de cette nouvelle édition du concours. Il s’agit de trois prix “Inventeur indépendant” et de trois prix “Inventeur institutionnel”. Les prix de chaque catégorie se répartissent comme suit:

1er prix: 10000 dt
2e prix: 7000 dt
3e prix: 5000 dt

Outre le soutien financier apporté aux lauréats, ce concours offre aux participants les plus brillants une opportunité en or pour faire prévaloir leur savoir-faire et développer leur réseau relationnel aussi bien à l’échelle locale qu’internationale. En effet, ce concours constitue une occasion à l’ensemble des participants et aux lauréats en particulier d’accroitre leur visibilité auprès des acteurs majeurs de l’écosystème entrepreneurial et des bailleurs de fonds en Tunisie et à l’étranger.

La troisième édition du concours national de l’invention coïncide avec le tout premier championnat du monde des inventions qui devrait avoir lieu à la cité de la Culture à Tunis du 26 au 28 aout prochain. En effet, la cérémonie de remise des prix aux lauréats de la 3e édition du concours est prévue les 27 et 28 aout 2022 soit en marge de cette manifestation d’envergure internationale. Les participants au concours auront ainsi l’opportunité de développer leur réseau relationnel en entrant en contact direct avec des centaines d’inventeurs venant des différents pays à travers le monde.” a affirmé Omar Bouzouada au micro de Réalités Online.

Le responsable a noté que la participation à ce concours est ouverte aux inventions dans tous les secteurs d’activités à l’instar du développement durable, l’économie circulaire, l’innovation technologique, l’exploitation des nouvelles technologies de l’information, la digitalisation etc. “Toute invention pouvant appuyer l’économie en particulier celle du savoir est concernée par ce concours national” a-t-il affirmé.

Dans ce contexte, Omar Bouzouada a affirmé que quelques mois après l’ouverture de l’inscription en novembre dernier, environ 140 dossiers de candidatures ont été déjà déposés auprès des différentes directions régionales de l’APII. Il a ajouté que le nombre des dossiers de candidatures passerait au delà de 200 d’ici le 20 mai courant, date de clôture des dépôts physiques des dossiers. “Nous comptons énormément sur les médias pour communiquer assez sur cette nouvelle édition du concours national de l’invention et pour que l’information puisse parvenir au plus grand nombre d’inventeurs et de startapeurs.” a-t-il lancé.

Lire aussi: 3ème édition du concours national de l’invention : Une grande opportunité d’affaires

De son coté, Saida Ben Achour ingénieur Chimi Industrielle et sous directeur innovation au département de la propriété industrielle à l’Institut National de la Normalisation et de la Propriété Intellectuelle (INNORPI) a affirmé que cette nouvelle édition du concours, permettrait à l’instar des éditions précédentes, de mettre en exergue le potentiel énorme dont jouit la Tunisie dans le domaine de l’invention. Elle a noté que les inventions qui ont été retenues aux précédentes éditions du concours ont été primées de médailles d’or lors du premier salon de l’invention à Genève ainsi qu’au deuxième salon de l’invention au Koweït. Elle a ajouté que ce concours donnerait aux inventeurs tunisiens plus de visibilité et l’opportunité de faire de nouveaux contacts.

Pour sa part, Afef Bohli, cofondatrice de la startup Digi Smart Solutions ( startup labélisée montée en 2019 spécialisée dans la fabrication et la réalisation de solutions intelligentes pour la gestion de l’eau dans différents secteurs) est revenue sur sa participation à la deuxième édition du concours qui s’est déroulée en février 2020. “Nous avons remporté le deuxième prix “Inventeur Institutionnel” du concours grâce à un dispositif de gestion de la qualité de l’eau dans le secteur de l’aquaculture. Cette solution permet de contrôler la qualité de l’eau lors de l’élevage des poissons en fonction de plusieurs paramètres” a-t-elle expliqué.

S’exprimant au micro de Réalités Online, Afef Bohli a assuré qu’en dépit de la conjoncture mondiale difficile liée à la pandémie du covid, Digi Smart Solutions a réussi à gagner en notoriété et continue de progresser en signant plusieurs contrats avec diverses structures dont en particulier le ministère de l’Agriculture. En revanche, elle a exprimé son souhait de continuer de bénéficier du soutien des différentes structures d’appui en particulier l’APII pour que leur  startup puisse se développer davantage et décrocher des contrats sur le marché extérieur.

Il convient de noter que la troisième édition du concours national de l’invention est organisée par l’APII en collaboration avec l’INNORPI relevant du ministère de l’Industrie et l’Agence Nationale de la Promotion de la Recherche scientifique (ANPR) relevant du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Journaliste: Hajer Ben Hassen
Montage et réalisation: Riadh Sahli 

Lire aussi
commentaires
Loading...