Disparition d’une plainte déposée par une journaliste contre un haut responsable (Vidéo)

Khaoula Sliti, journaliste à Shems Fm, a annoncé hier samedi 23 avril 2022 la disparition de la plainte qu’elle avait déposée il y a près de deux mois auprès du tribunal de première instance de Ben Arous, à l’encontre du gouverneur de Ben Arous, Ezzeddine Chalbi.
Khaoula Sliti a précisé que la plainte avait été déposée par l’avocat du Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT) Maitre Ayoub Ghedamsi le 3 février dernier. Elle a rappelé qu’elle avait toutes les preuves condamnant son agresseur le gouverneur de Ben Arous.
La journaliste a précisé que le tribunal de Ben Arous a assuré à son avocat que la plainte a été transférée à la brigade de la garde nationale à El Aouina alors que cette dernière a nié, à son tour, avoir reçu tout document relatif à cette affaire. Dans un post publié sur sa page officielle Facebook, Khaoula Sliti s’est interrogée sur le sort de sa plainte tout en regrettant les tentatives de certaines parties de la priver de son droit d’accès à la justice.

Il convient de rappeler que la journaliste Khaoula Sliti avait été agressée verbalement par le gouverneur de Ben Arous, Ezzeddine Chalbi le 28 janvier 2022 dans le cadre d’une visite de terrain effectuée par le ministre de la Jeunesse et des Sports et l’ambassadeur de la Chine en Tunisie pour prendre connaissance de l’état d’avancement du projet du complexe culturel et sportif à Ben Arous.

Interpellé sur la question de la protection des données personnelles en rapport avec la consultation nationale, le responsable a fait preuve d’une grande agressivité envers la journaliste tout en l’accusant de servir un agenda politique bien déterminé et de vouloir diviser les Tunisiens.

Lire aussi
commentaires
Loading...