Agents de propreté : un travail pénible pour 400 TND par mois

En Tunisie, en plein Ramadan, il y a celles et ceux qui n’ont pas le temps de profiter de leur famille, contraints de sortir jour et nuit pour gagner leur pain. C’est le cas des agents de propreté de Kasserine. Ces derniers travaillent non seulement pendant la journée, mais également tard dans la soirée.

Ils partent à la chasse de nos déchets que l’on jette un peu partout. Il y a les déchets que l’on égare sans faire exprès, et il y a ceux que l’on jette intentionnellement, sans tenir compte de l’environnement et de la peine qui sera infligée aux agents de propreté.

L’un des agents s’est exprimé sur Mosaïque FM ce mardi 26 avril 2022. Il n’a que 35 ans. Avec ses collègues, ils sillonnent Kasserine pour ramasser les ordures. Combien gagnent-ils ? A peine 400 dinars par mois. Que peut faire une famille avec une somme aussi dérisoire ? Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres. Les Tunisiens qui ont du mal à joindre les deux bouts sont encore nombreux… Il suffit de regarder les longues files d’attente devant les bureaux de Poste ces derniers jours : des gens font la queue pour à peine 60 TND parfois. A méditer.

F. K

Lire aussi
commentaires
Loading...