(Vidéo) Népotisme à la présidence, justice, régime présidentiel… Kaïs Saïed s’explique

Le président de la République, Kaïs Saïed, n’a pas mâché ses mots lors de son traditionnel discours du Conseil des Ministres de ce jeudi 27 janvier 2022. Le Chef de l’État a promis de traquer les responsables de la pénurie des produits de base, à l’instar de l’huile végétale subventionnée. “Un décret sera promulgué pour le punir”, a-t-il déclaré.

Kaïs Saïed est également revenu sur les rumeurs stipulant qu’il aurait engagé des personnes de sa famille au sein du Palais de Carthage. Des rumeurs qu’il a complètement démenties. “Personne n’a le droit de se mettre à la place du législateur. Le pouvoir exécutif, pour sa part, n’a pas à se mettre à la place des magistrats”, a-t-il, par ailleurs, déclaré à propos de la crise entre le pouvoir exécutif et judiciaire.

Les Tunisiens préfèrent un régime présidentiel selon Kaïs Saïed

Le président de la République est revenu sur la consultation populaire. Il assure que certaines parties – à savoir Ennahdha – veulent la faire échouer. “Comment peuvent-ils affirmer qu’il n’y a pas de liberté d’expression alors qu’ils continuent d’insulter et de faire de la diffamation ? Ce sont des personnes qui paient des médias nationaux et internationaux”, a-t-il dit.

Concernant la consultation, Kaïs Saïed assure que 82% des participants préfèrent un régime présidentiel. 92% d’entre-eux, poursuit-il, souhaitent retirer leur confiance aux députés de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).

إشراف رئيس الجمهورية قيس سعيد على إجتماع مجلس الوزراء

إشراف رئيس الجمهورية قيس سعيد على إجتماع مجلس الوزراء

Publiée par ‎Présidence Tunisie رئاسة الجمهورية التونسية‎ sur Jeudi 27 janvier 2022

Lire aussi
commentaires
Loading...