Toyota Motor Europe enregistre une part de marché record de 6,4%

En 2021, Toyota Motor Europe a immatriculé 1 076 300 véhicules Toyota et Lexus, une performance nettement supérieure à celle d’un marché étale, sous le double coup de la crise sanitaire et de la pénurie de semi-conducteurs. Sur l’année, la part de marché globale de TME, estimée à 6,4%, a augmenté de 0,4 point, un record absolu pour l’entreprise et le fruit d’une hausse cumulée de 1,4 point depuis 2018.

Pour la première fois de son histoire, ce résultat hisse la marque Toyota à la deuxième place des ventes de voitures particulières en Europe. Elle doit en grande partie ce succès à la demande record pour sa gamme à faibles émissions, qui propose un large choix de motorisations : électriques à batterie et à pile à combustible, hybrides rechargeables et hybrides auto-rechargeables. Avec un bond de +19% en glissement annuel, les 623 777 véhicules hybrides auto-rechargeables livrés par TME représentent 58% de l’ensemble des ventes et 70% en Europe de l’Ouest.

Matt Harrison, Président & CEO de Toyota Motor Europe a commenté : « Nous nous félicitons, une fois de plus, de cette belle performance annuelle, compte tenu des difficultés d’approvisionnement auxquelles est confronté l’ensemble de l’industrie automobile. Nous remercions nos clients pour leur confiance et leur fidélité.

Cette demande très soutenue confirme à mon avis le bien-fondé de notre stratégie d’élargissement de la gamme des véhicules électrifiés à émissions faibles ou nulles. Ainsi, nos modèles et motorisations ont permis à TME de réaliser en 2021 les objectifs d’émissions de CO2 qui lui ont été fixés par l’UE, un effort que nous poursuivrons afin de parvenir à la neutralité carbone. »

En décembre dernier, Toyota et Lexus ont dévoilé parallèlement plusieurs modèles électrifiés qui formeront la pierre angulaire de cette stratégie. À l’échelle mondiale, l’entreprise offrira d’ici 2030 trente modèles électriques à batterie couvrant tous les segments. À cette échéance, TME vise un mix d’au moins 50% de véhicules zéro émission (ZEV) en Europe de l’Ouest, Lexus ciblant pour sa part les 100 %. À l’horizon 2035, TME sera prêt à abandonner les motorisations thermiques sur tous ses nouveaux modèles en Europe. Et dès 2025, donc à court terme, l’offre ZEV de TME passera à dix modèles.

Performances des marques et modèles Toyota a augmenté de +0,6 point sa part du marché grand public qui passe à 6,3% en 2021, tandis que le volume des ventes progressait de 9%, soit 1 003 859 unités. Corolla, Yaris et RAV4, les meilleures ventes de la marque, constituent 55% du volume. Les hybrides auto-rechargeables représentent 58% du total (+5 points par rapport à 2020) et 69% (+6 points) en Europe de l’Ouest.

Les lancements majeurs 2021 concernent la nouvelle Yaris Cross, un SUV urbain, et la première européenne du SUV bZ4X en décembre. Annoncée dès le mois d’avril, cette première incarnation d’une nouvelle famille de véhicules 100% électriques bZ (pour beyond Zero, au-delà de zéro) est bâtie sur une plateforme modulaire e-TNGA dédiée.

Lexus enregistre une hausse du volume des ventes de 2% par rapport à 2020, soit une part de marché de 2,3% sur le segment premium. Fers de lance de la marque, les UX, NX et RX représentent à eux seuls 81% du volume. Les véhicules hybrides auto-rechargeables rassemblent 61% de l’ensemble des ventes européennes – 90% pour l’Europe de l’Ouest et Centrale.

Et en lançant au dernier trimestre 2021 le NX de deuxième génération, Lexus inaugurait son tout premier modèle hybride rechargeable, en complément d’une motorisation hybride sensiblement améliorée. Au premier semestre 2022, la marque a prévu de dévoiler le RZ 450e, son premier modèle 100% électrique qui sera construit sur une plateforme spécifique. Son programme ambitieux prévoit le lancement de vingt nouveaux modèles d’ici 2025, ce qui devrait presque doubler son volume en le portant à 130 000 unités.

Communiqué

Lire aussi
commentaires
Loading...