Sarra Masmoudi: la loi de finances 2022 met en péril l’industrie pharmaceutique locale

La présidente de la chambre nationale de l’industrie pharmaceutique (CNIP) Sarra Masmoudi a affirmé ce lundi 3 janvier 2022 que l’article 62 de la loi de finances pour l’exercice 2022 prévoyant une baisse à 0 % pour les taxes douanières appliquées aux médicaments ayant un produit similaire fabriqué localement et importés par la Pharmacie Centrale de Tunisie (PCT) constitue une mesure inacceptable voire grave.

S’exprimant ce lundi sur les ondes de Shems Fm, la responsable a affirmé que la Tunisie cherche à l’instar de tous les pays à atteindre l’autosuffisance en médicaments tout en rappelant que l’Etat adopte depuis les années 80 une politique incitant les industriels pharmaceutiques locaux. Elle a considéré que la loi de finances 2022 a négligé cette politique précisant que les mesures que comporte cette loi sont contradictoires et traduisent les troubles de bipolarité dont souffre l’Etat, selon ses dires.

Sarra Masmoudi a ajouté que la CNIP rejette catégoriquement cette mesure qui constitue une menace pour l’industrie pharmaceutique locale. Elle a souligné la nécessité d’engager des discussions sérieuses sur la situation de la PCT.
Il convient de rappeler que la ministre des finances, Sihem Boughdiri Nemsia a affirmé mardi dernier que la loi de finances pour l’exercice 2022 prévoit une série de mesures en faveur de la PCT qui traverse des difficultés financières majeures depuis plusieurs années. L’objectif étant de sauver cette institution qui joue un rôle crucial dans l’approvisionnement du marché en produits pharmaceutiques.
L’article 62 de la loi en question introduit une baisse à 0 % pour les taxes douanières appliquées aux médicaments ayant un produit similaire fabriqué localement et importés par la PCT. Cette mesure est applicable jusqu’au 31 décembre 2023.

Cette même loi exonère la PCT des droits, taxes et des annexes pour les importations de produits de protection individuelle achevées au cours de l’année 2020, pour lesquelles elle a bénéficié du régime de l’entrepôt privé pour compte personnel conformément aux dispositions de l’article 181 du code des douanes.

Lire aussi: Loi de Finances 2022: quelles mesures en faveur de la PCT ?

Lire aussi
commentaires
Loading...