Le PDL décidé à poursuivre son sit-in devant le siège de l’Union des Ulémas musulmans

Le parti destourien libre va poursuivre son sit-in entamé depuis deux mois devant le siège de l’Union des Ulémas (savants) musulmans à Tunis.
Dans un communiqué publié jeudi 13 janvier, ce parti précise que la poursuite du sit-in va se faire avec un nombre réduit de participants à cette action de protestation, mais dans le respect du protocole sanitaire contre le Covid-19: distanciation physique, port des masques et lavage des mains. Le PDL a toutefois mis en garde les autorités contre la spoliation de ses droits, l’entrave de ses activités et le recours à la violence pour disperser le sit-in ou l’utilisation des décisions administratives pour attaquer les libertés garanties par la législation nationale et internationale.
Il prévient que “dans ce cas, il se réserve le droit de recours à l’escalade conformément aux moyens légalement autorisés pour protéger ses droits et défendre ses positions qui représentent une large partie du peuple tunisien”.
Pour la énième fois, le parti d’Abir Moussi a renouvelé sa demande de fermeture du siège de Tunis de l’Union des Ulémas musulmans qu’il a décrite comme étant une organisation terroriste étrangère affiliée aux Frères musulmans.
Rappelons que le gouvernement a interdit les rassemblements et appliqué l’interdiction de la circulation depuis jeudi 13 janvier de 10H du soir jusqu’à 5H du matin, et ce durant deux semaines afin d’enrayer la nouvelle vague de coronavirus.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...