Le Parti destourien libre envoie une lettre aux Nations Unies

Le Parti destourien libre (PDL) a déclaré, dans un communiqué publié mardi 18 janvier, avoir écrit au secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, pour protester contre “la politique de l’autorité tunisienne de parrainage et promotion du terrorisme”.

Dans la même lettre, le parti accuse l’instance nationale de lutte contre le terrorisme de “négligence, de dissimulation et de retard dans la prise de décisions pour inclure des associations ikhwanjias dans la liste des personnes, organisations et entités associées aux crimes terroristes.”

Le PDL a également imputé au  président Kaïs Saïed et au gouvernement actuel la responsabilité  de la violation des résolutions du Conseil de sécurité et des conventions internationales conclues par la Tunisie dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, et de l’incapacité à maintenir la sécurité du pays sur fond d’attaque et de ciblage du parti.

Lire aussi
commentaires
Loading...