La Corée du Nord menace d’une reprise des essais nucléaires

La Corée du Nord a menacé d’une possible reprise de ses essais de missiles nucléaires et balistiques à longue portée, lors d’une réunion du bureau politique mercredi 19 janvier sous la direction de Kim Jong-un, qui se prépare à « une confrontation de longue haleine » avec les États-Unis.

« La politique hostile et la menace militaire des États-Unis ont atteint une ligne de danger qui ne peut plus être ignorée » et la réunion du bureau politique du comité central du Parti des travailleurs « a ordonné  d’examiner rapidement la question d’une reprise » de toutes les activités temporairement suspendues », a rapporté, jeudi, l’agence officielle nord-coréenne KCNA, faisant manifestement référence aux programmes de missiles nucléaires et à longue portée.

Selon l’AFP, Kim Jong-un avait annoncé un moratoire sur les essais nucléaires et de missiles balistiques à longue portée en 2018, affirmant que ses objectifs étaient atteints, mais avait menacé de lever le moratoire après l’échec des pourparlers avec Donald Trump.

Durant la réunion, présidée par le leader de la Corée du Nord Kim Jong-un, a été présenté un rapport analysant les conditions dans la péninsule coréenne et abordant « l’orientation des mesures défensives contre les États-Unis pour l’avenir ».

Lire aussi
commentaires
Loading...