La CAN innove avec un quatuor d’arbitres féminin pour Guinée-Zimbabwe

La Confédération africaine de football a désigné comme arbitre centrale la Rwandaise Salima Rhadia Mukansanga. Elle était entourée d’une équipe entièrement féminine.
Ce mardi 18 janvier est incontestablement une date qui va compter dans l’histoire du football africain. Il marque un moment où le plafond de verre de l’arbitrage des matchs autour du ballon rond a é littéralement pulvérisé. En effet, la Rwandaise Salima Rhadia Mukansanga est devenue la première femme à arbitrer un match de Coupe d’Afrique des nations (CAN). C’était à l’occasion de l’affiche Guinée-Zimbabwe (1-2) à Yaoundé.
Alors qu’elle avait déjà figuré parmi les arbitres de champ du tournoi olympique des Jeux de Tokyo cet été, l’arbitre rwandaise de 35 ans a également été la première femme quatrième arbitre d’un match de CAN, c’était le Guinée-Malawi du 10 janvier dernier. « C’est la première fois qu’une équipe entièrement féminine arbitre un match de la CAN », a précisé la Confédération africaine de football dans un communiqué. La Camerounaise Carine Atemzabong et la Marocaine Fatiha Jermoumi ont assisté Salima Rhadia Mukansanga, et la responsable de l’arbitrage vidéo était la Marocaine Bouchra Karboubi.
Lire aussi
commentaires
Loading...