La BCT prévoit un allègement du déficit budgétaire à 10,4 milliards de DT en 2021

Selon le dernier rapport de la Banque Centrale de Tunis (BCT) intitulé ” Les évolutions économiques et monétaires et les perspectives à moyen terme – Janvier 2021″ publié mardi, le déficit budgétaire se situerait au niveau de 10,4 milliards de dinars, soit l’équivalent de 8,3% du PIB, à fin 2021, contre 11,2 milliards de dinars (9,6% du PIB), en 2020, marquant une baisse de 7,2%.

Dans ce contexte, la BCT a souligné que cette relative atténuation est imputable à la réduction du déficit primaire à 6,6 milliards de dinars (ou 5,3% du PIB), contre 7,5 milliards de dinars (6,4% du PIB) en 2020 .

Concernant les ressources de l’Etat, les recettes fiscales devraient s’établir à 30,8 milliards de dinars, au terme de l’année 2021, en hausse annuelle de 3,6 milliards de dinars, grâce à l’affermissement des impôts indirects (en hausse de 2,5 milliards de dinars), et des recettes d’impôts directs qui progresseraient de 1,1 milliard de dinars, tirées particulièrement par la bonne tenue des recettes des sociétés pétrolières et de l’impôt sur le revenu.

Au total, les ressources budgétaires propres qui devraient totaliser 34,4 milliards de dinars à fin 2021, ne permettent de couvrir que 62% des dépenses totales de l’Etat a indiqué la BCT.

Concernant les dépenses de l’Etat (hors service de la dette), elles atteindraient 40,4 milliards de dinars à fin 2021, en hausse de 3,3 milliards de dinars sur un an, en raison de l’accroissement de la masse salariale et des charges de subvention des carburants.

Les paiements au titre du service de la dette publique seraient en hausse sensible pour dépasser 14,9 milliards de dinars, ce qui représente 11,9% du PIB, à fin 2021(contre 11,1 milliards de dinars ou 9,4% du PIB), en 2020.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...