Exposition de Samia Mestiri Douik à la galerie Alain Nadaud

La galerie Alain Nadaud à l’espace d’art Sadika (banlieue nord de Tunis) abrite du 5 au 20 février 2020 l’exposition ” De corde en aiguille” de Samia Mestiri Douik.

Née à la Marsa en 1970, Samia Mestiri Douik est linguiste de formation mais s’est toujours adonnée à sa passion, la décoration et la conception d’objets.

De 1998 à 2010 elle s’est spécialisée dans l’art floral, composition de fleurs séchées et design floral. En 2011, dans un pays en pleine effervescence et voyant l’artisanat autrement, elle crée “Tunisie Autrement ” et participe à plusieurs foires et salons internationaux pour promouvoir un artisanat tunisien repensé. En 2018, elle se veut plus ouverte aux différents univers en gardant le style ethnique qu’elle a toujours adopté, elle se réinvente en créant “Ethnizia” qui mixe les styles et les influences.

Les confinements des années 2020 et 2021 furent comme un catalyseur d’idées et voilà qu’elle puise dans la richesse des cordes, cordons et fibres végétales de différentes textures et épaisseurs pour créer 40 œuvres faites uniquement à base de ces matières et se lance dans une nouvelle aventure : une exposition individuelle dans un cadre pittoresque.

“De corde en aiguille” se veut une chronique d’un confinement inspirant.

La galerie fondée par l’artiste tunisienne Sadika Keskes en 1998 fait partie intégrante de l’espace Art Sadika et rend hommage à l’écrivain philosophe Alain Nadaud (1948-2015).

Lire aussi
commentaires
Loading...