Ettakattol, Attayar et Al Jomhouri comptent poursuivre Charfeddine

Les partis Ettakattol, Attayar démocratique et Al Jomhouri ont annoncé vendredi 14 janvier avoir l’intention de déposer une plainte contre ce qu’ils appellent “le ministre de l’Intérieur du putsch”, Taoufik Charfeddine.
Cette action devant le ministère public vient suite aux “agressions” que ces partis qualifient de “brutales et barbares” contre les manifestants de la coordination des partis sociaux-démocrates, aux “enlèvements au hasard d’un certain nombre de leurs militants et du ciblage violent et systématique de leurs dirigeants et députés gelés”.
Dans un communiqué publié vendredi soir 14 janvier, les partis en question ont tenu le chef de “l’autorité putschiste” Kaïs Saïed et son ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine pour responsables, et exigé la libération immédiate des personnes enlevées et l’ouverture d’une enquête sur les circonstances de leur enlèvement.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...