Erasmus+ Tunisie: un bilan positif de la première phase du programme 2015-2020 (Photos + Vidéo)

Le bureau National Erasmus+ Tunisie a organisé ce mardi 11 janvier 2022 un séminaire pour présenter les résultats de l’étude d’Impact des projets Erasmus+ CBHE réalisés entre 2015 et 2020 en Tunisie. L’objectif étant de jeter la lumière sur les progrès réalisés dans la mise en œuvre des projets CBHE en Tunisie et d’examiner les défis auxquels ils ont été confrontés.
Organisé en collaboration avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, la délégation de l’Union Européenne (UE) en Tunisie et l’Agence Nationale pour la Promotion de la Recherche Scientifique, ce séminaire a été marqué par la présence notamment de l’ambassadeur de l’UE en Tunisie, Marcus Cornaro et le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Moncef Boukthir.

S’exprimant au micro de Réalités Online, Nesrine Baklouti, coordinatrice du bureau national Erasmus +  Tunisie a affirmé que le programme de l’Union européenne (UE) qui soutient les domaines de l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport. Elle a ajouté que la Tunisie est considérée comme dixième pays dans le monde bénéficiant de mobilités Erasmus +. En ce qui concerne les projets de renforcement des capacités, elle a précisé que la Tunisie est classée deuxième en terme du nombre des projets réalisés après la Jordanie.

Concernant les nouveautés du programme Erasmus+ pour la période 2021 /2027, Nesrine Baklouti a estimé que la deuxième phase du programme Erasmus devrait permettre de supporter davantage l’action de l’internationalisation à travers l’appuie des actions internationales relatives essentiellement à l’éducation numérique, l’économie verte et la citoyenneté active.

Marcus Cornaro, Ambassadeur de l’UE en Tunisie, a de, son coté, fait part de sa satisfaction face à la réussite du programme Erasmus+ dans sa première phase 2015-2020 considérant que la Tunisie était l’un des participants les plus phares et les plus performants. S’exprimant au micro de Réalités Online, il a exprimé sa gratitude à toutes les parties prenantes dont essentiellement les étudiants et les chercheurs ayant pris part à ce programme. Il a estimé que cette évaluation permettrait d’optimiser davantage la mise en œuvre des futurs projets dans le cadre de la deuxième phase du programme Erasmus 2021-2027. Il a ajouté que l’Union Européenne est déterminée à continuer à collaborer étroitement avec le ministère de l’Enseignement et de la Recherche Scientifique en particulier et le gouvernement tunisien en général pour que la Tunisie puisse conserver son positionnement en tant qu’acteur phare dans le cadre de ce programme d’envergure internationale. 

Erasmus+ est un programme de l’Union européenne (UE) qui soutient les domaines de l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport. Près de 14.7 milliards d’EUR ont financé le programme dans son en-
semble pour la période 2014-2020 qui ont permis à plus de 4 millions de personnes d’étudier, de se for-
mer, d’acquérir de l’expérience et de faire du volontariat à l’étranger. Ce programme est élaboré par la Commission européenne à Bruxelles, est mis en œuvre par l’»Agence Exécutive Européenne pour l’Édu-
cation et la Culture» (EACEA) à Bruxelles et par les agences nationales (AN) situées dans chacun des 33 Pays.

Crée en 2014, le bureau National Erasmus+ (NEO) en Tunisie, a joué un rôle crucial pour une meilleure implication des établissements d’enseignement supérieur dans les projets CBHE par le biais
de journées d’information, de séminaires, des ateliers de formation et des clusters meeting thématiques.
En conséquence, les établissements d’enseignement supérieur ont soulevé de plus en plus un fort intérêt
pour cette action. Il en résulte un taux de succès de 18,7% en termes de projets acceptés pour financement.

Le programme Erasmus+ 2015-2020 est arrivé à son terme et sera suivi d’une nouvelle phase du pro-
gramme pour la période 2021-2027.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...