CAN-2022: Le Maroc qualifié en huitièmes de finale

Le Maroc verra bien les huitièmes de finale. Ce vendredi soir, les Lions de l’Atlas sont venus à bout des Comores (2-0), lors de la deuxième journée de la Coupe d’Afrique des nations. Au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé au Cameroun, Selim Amallah avait rapidement ouvert la marque (16e), avant que Zakaria Aboukhlal ne scelle définitivement le score de cette rencontre (89e). Dans le groupe C, les Marocains prennent le large en tête, avec six unités, alors que les Comoriens, bien que derniers avec zéro unité, ont encore une chance de voir la suite de la compétition.
Le score aurait pu être encore plus large. Mais face aux hommes de Vahid Halilhodzic s’est dressé un gardien de but dans un très grand jour. Salim Ben Boina, portier de l’US Endoume en cinquième division française, a écœuré les Marocains, qui cherchaient alors à se mettre à l’abri, au niveau du tableau d’affichage. Dans un dernier quart d’heure de folie, le dernier rempart comorien s’est d’abord dressé devant Sofiane Boufal (76e), avant de repousser un coup-franc d’Achraf Hakimi (77e).
Juste devant sa ligne, Ben Boina a réalisé ensuite une incroyable double intervention, d’abord sur une tête plongeante de Nayef Aguerd, puis devant Romain Saiss (78e). Héros des siens jusque-là, le Comorien a commis ensuite une de ses rares erreurs dans cette rencontre, en fauchant Zakaria Aboukhlal dans la surface de réparation, avant de se rattraper idéalement, en stoppant magnifiquement le penalty tiré par Youssouf En Nesyri (83e).
A l’origine de ce penalty, Aboukhlal, entré en jeu à la 65e minute, s’est ensuite montré dangereux, balle au pied, une première fois (87e), avant de parvenir enfin à ses fins, pour le but du break (89e, 2-0). Un but intervenu grâce à un excellent travail de Selim Amallah. Passeur décisif, le pensionnaire du Standard de Liège s’était mué en buteur en tout début de rencontre, à bout portant (16e, 1-0). Une ouverture du score intervenue dans un premier acte où les Marocains, malgré une très nette domination, ne s’étaient alors pas montrés aussi dangereux qu’en toute fin de rencontre, même si Aguerd avait également vu sa tentative s’écraser sur la barre (37e).
Les Comoriens, qui participent à leur première Coupe d’Afrique des nations et qui auront une ultime chance contre le Ghana (mardi soir, 20H), ont tenté d’évoluer en bloc bas, mais n’ont donc pas pu éviter cette deuxième défaite en autant de rencontres déjà disputées, malgré un Salim Ben Boina, qui a bien failli devenir le héros de tout un pays. Sacrés en 1976, les Marocains peuvent donc voir venir, avec une ultime rencontre de poule, ce mardi soir (20H), face au Gabon, avant la suite des événements.
(Eurosport)
Lire aussi
commentaires
Loading...