Appel à la reprise du match face au Mali : voilà pourquoi la Tunisie a refusé

Personne n’a encore compris les raisons qui ont poussé l’arbitre du match Tunisie-Mali à mettre fin à la partie à 89ème minute du temps réglementaire. Comme si cela ne suffisait pas, il a touché le fond en invitant les deux équipes à reprendre le jeu… une demi-heure après avoir fait le premier coup de sifflet.

Si le Onze malien est revenu sur le terrain, ce n’est pas le cas pour son homologue tunisien. En fait, ce n’était nullement une réaction impulsive ou de protestation. Bien au contraire : c’était une décision bien étudiée. Selon les spécialistes des règles du football, en agissant de la sorte, la Tunisie va pouvoir porter plainte auprès de la CAF et contester la décision de l’arbitre. D’ailleurs, selon des sources concordantes, ce serait déjà chose faite en vue, notamment, de refaire le match.

On rappelle que la même réglementation stipule qu’un match doit être rejoué lorsqu’il est interrompu par l’arbitre avant la fin du temps réglementaire.

Lire aussi
commentaires
Loading...