Airbus annule une commande de 50 A321neo pour 6 milliards de dollars de Qatar Airways

Airbus a annoncé l’annulation du contrat portant sur une commande de 50 A321neo par Qatar Airways, une nouvelle étape dans le différend qui l’oppose à la compagnie aérienne au sujet d’un autre modèle, l’A350.

Selon l’AFP, cette décision s’inscrit dans le contentieux opposant le constructeur et la compagnie, qui a cloué au sol une partie de sa flotte d’A350 en raison d’une dégradation de la surface des fuselages et a intenté des poursuites devant la justice britannique à l’encontre d’Airbus.

« Actuellement, 21 de ces long-courriers sont immobilisés » a précisé la compagnie dont la flotte compte 53 A350. Elle doit encore en recevoir 23 exemplaires et a refusé plusieurs livraisons depuis l’été dernier.

Pour Airbus, qui reconnaît une dégradation de la peinture pouvant exposer un filet métallique intégré -destiné à protéger l’avion en cas de frappe d’éclair sur son fuselage en matériaux composites-, cette situation n’a pas de conséquences sur la sécurité en vol. L’agence européenne de la sécurité aérienne, l’AESA, a confirmé que ces dégradations n’entraînaient pas de risques de navigabilité.

Mettant en avant ce défaut dans l’exécution du contrat, Airbus a donc répliqué en annulant la commande de 50 monocouloirs A321neo, selon une source proche du dossier. Au prix catalogue, pour la dernière fois publiée par Airbus en 2018 et quasiment jamais appliqué en raison de ristournes, cette commande s’élevait à plus de 6 milliards de dollars.

Avec AFP

Lire aussi
commentaires
Loading...