Affaire du député qui s’est emparé de terres agricoles : du nouveau

L’affaire d’un député qui s’est emparé de terres agricoles fait encore couler de l’encre. Selon une information relayée par Mosaïque FM dans la soirée de ce mercredi 26 janvier 2022, le ministère public a ordonné la prolongation de la garde à vue du député en question pour 5 jours supplémentaires.

Le suspect, pour rappel, est un homme d’affaires originaire de Kasserine. Cette décision concerne également un ancien directeur général au sein du ministère des Domaines de l’État et un ancien délégué. Eux aussi sont accusés d’avoir spolié des terres agricoles.

Dans le même sillage, le ministère public, après l’examen du dossier, a ordonné la libération du délégué régional de l’agriculture à Kasserine. En ce qui concerne le député dont nous parlions, celui-ci aurait obtenu des permis d’exploitation de manière illégale.

Lire aussi
commentaires
Loading...