Taghouti: “Les 15 nouveaux démissionnaires d’Ennahdha auraient dû attendre le Congrès”

Le responsable médias et communication du mouvement Ennahdha, Abdelfattah Taghouti a déclaré que les quinze membres du mouvement, qui ont annoncé lundi 6 décembre la suspension de leur adhésion au Conseil de la Choura d’Ennahdha et aux commissions du Congrès auraient dû attendre pour poursuivre la discussion au sein du parti et lors du prochain Congrès.
En marge d’une conférence de presse tenue par le mouvement lundi à son siège de la capitale, Taghouti a attribué la raison du retrait de ces dirigeants à ce qu’ils considèrent comme “la mauvaise conduite, la mauvaise gestion et le leadership personnalisé ainsi que la peur d’une nouvelle candidature du chef du parti“.
“Le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi a réfuté ces craintes en affirmant ne pas être candidat au prochain Congrès”, a-t-il ajouté.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...