Le Fonds mondial pour la nature organise un débat avec les médias autour des “Villes durables et biodiversité”

Le bureau du Fonds mondial pour la nature, WWF Afrique du Nord et le Programme des nations unies pour les établissements humains organisent le 22 décembre 2021, un débat dédié à la thématique « Villes durables et biodiversité ».
Ces rencontres ont été proposées suite à la formation des journalistes qui a eu lieu du 28 octobre au 1
er novembre 2021 dont la principale recommandation était de poursuivre le dialogue avec les médias ;
acteur important quant à la sensibilisation et aux efforts de plaidoyer pour hisser la question de la
biodiversité au même rang que celui des changements climatiques.
Pour assurer la continuité de cette action de formation avec l’objectif de créer un réseau de journalistes tunisiens dans le domaine de l’environnement et de la conservation de la biodiversité, le projet BIODEV2030 dont la mise en œuvre est assurée en Tunisie par le bureau du WWF NA, propose des rendez-vous mensuels entre journalistes et experts ayant pour but de débattre de sujets en relation avec la biodiversité, les enjeux liés à sa conservation et le rôle de chaque acteur dans sa préservation.
Ce premier rendez-vous mensuel entre journalistes dédié à la thématique “Villes durables et biodiversité” permettra aux journalistes d’échanger avec Mme Aïda Robbana, cheffe du bureau d’ONU Habitat en Tunisie, Mme Henda Gafsi, experte Senior en gouvernance locale et développement urbain et M.Adel Ben Youssef, expert en changement climatique.
L’objectif général de ces rencontres est de poursuivre le dialogue dans le cadre de la plateforme d’échange et du dialogue du projet BIODEV2030 et de contribuer aux efforts de plaidoyer en vue de la prochaine réunion de la conférence des Parties à la Convention sur la Diversité Biologique COP 15-CDB.
Ces rendez-vous mensuels visent également à:

*Mobiliser tous les acteurs de la société tunisienne en vue de favoriser l’émergence d’une vision concertée de la conservation de la biodiversité de l’après 2020.
*Renforcer le plaidoyer en vue de la participation de la Tunisie au prochain congrès mondial de
l’IUCN et la CoP15-CDB ;
*Jouer un rôle bien informé et coordonné dans les processus de prise de décision au niveau local,
national, régional et international sur la biodiversité ;
*Renforcer les capacités de la société civile et des médias en matière d’information-sensibilisation
et également plaidoyer sur l’importance de la biodiversité et la nécessité de sa préservation sur la
base d’une vision commune partagée par tous.
*Stimuler une dynamique politique positive avant la COP 15-CDB.

Lire aussi
commentaires
Loading...