Des partis dénoncent “l’implication par Saïed de l’institution militaire dans les conflits politiques” 

Trois partis: Al Jomhouri, Attayar Echaâbi et Ettakattol ont exprimé leur ferme condamnation du contenu du discours prononcé par le chef de l’Etat, Kaïs Saïed à l’occasion de sa réunion avec le Conseil suérieur des armées lorsqu’il a impliqué les organes sensibles de l’Etat dans des différends politiques, les déviant de leur nature et leur credo républicain.
Ces partis ont également exprimé dans un communiqué conjoint publié jeudi 3 décembre à l’issue de leur réunion de coordination régulière leur “rejet catégorique de l’implication de l’armée nationale dans les conflits politiques.
Ils dénoncent “l’insistance du président Kaïs Saïed à adopter un discours basé sur la division des Tunisiens et sur des accusations contre ses opposants”, exprimant leur surprise face à ses justifications des nominations aux postes de responsabilité de l’Etat sur la base de la loyauté plutôt que de la compétence”.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...