Yassine Ayari en France pour traiter les séquelles de son incarcération

Dans un post publié sur sa page officielle Facebook ce lundi 22 novembre 2021, l’élu gelé à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) Yassine Ayari a indiqué que le procès de l’affaire portée à son encontre par la justice militaire vient d’être reporté au 14 février 2022. Il a précisé que ce report a été décidé conformément à la demande de son comité de défense qui a fourni à la justice une copie de son dossier médical.

Yassine Ayari a indiqué qu’il se trouve actuellement en France où il suit un traitement médical contre les conséquences de la maltraitance orchestrée qu’il avait subie de façon injuste derrière les barreaux, selon ses dires.

Dans ce contexte, l’élu gelé a rappelé avoir renoncé de son plein gré à son immunité parlementaire pour avoir accès à un procès juste tout en notant que tous les tests techniques ont prouvé son innocence et ont démontré que les posts objet de la plainte n’étaient pas les siens et n’ont pas été publiés sur sa page officielle Facebook non plus.

Yassine Ayari a expliqué avoir choisi la France pour suivre son traitement étant donné qu’il n’a plus accès à la couverture de la CNAM depuis la suspension des salaires des élus gelés.

Bien que j’aie quitté la France définitivement depuis 2017 et je n’ai même pas payé les impôts depuis cette même date, ma carte de soins soit ma carte vitale est toujours valide et j’ai toujours accès aux soins.” a-t-il affirmé.

Il convient de rappeler que Yassine Ayari avait quitté la prison d’El Mornaguia au mois de septembre dernier après y avoir purgé une peine de deux mois de prison ferme.

Yassine Ayari avait été condamné le 26 juin 2018 à deux mois de prison ferme pour son implication dans une affaire d’atteinte à l’institution militaire et au président de la République. Cette peine a été appliquée au lendemain de la levée de son immunité parlementaire conformément aux consignes du président de la République Kais Saied.

Lire aussi
commentaires
Loading...