Rejet en première instance du Congrès non électif de l’UGTT

Hfayedh Hfayedh, secrétaire général adjoint chargé des affaires juridiques de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a indiqué à l’agence TAP que le tribunal de première instance de Tunis a rejeté jeudi 25 novembre la décision émise par le Conseil national de la centrale syndicale tenu les 24, 25 et 26 août 2020 appelant à la tenue d’un Congrès extraordinaire non électif.
“Ce verdict n’aura aucun impact sur le travail des structures de l’UGTT visant la tenue de son congrès le 25 février prochain. Le verdict prononcé ce jeudi en première instance est susceptible de recours, et n’aura aucun effet sur les décisions des structures de l’UGTT, ajoute Hfayedh. La centrale syndicale respecte les décisions de l’appareil judicaire. L’équipe de défense lancera les mesures judiciaires nécessaires pour assurer un suivi du procès dans les délais”.
Il est à rappeler que, lors de son congrès extraordinaire du mois de juillet 2020, l’UGTT a adopté l’amendement de l’article 20 de ses statuts selon lequel les membres du bureau exécutif national auront le droit de présenter leur candidature pour plus de deux sessions consécutives.
Lire aussi
commentaires
Loading...