La rencontre entre Saïed et Blinken nuit à l’image du pays selon Hizb el-Harak

Le contenu de l’appel téléphonique entre le président de la République, Kais Saïed, et le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, tel qu’il a été publié par la page Facebook de la présidence, représente une atteinte au prestige de l’Etat et à l’image de la Tunisie auprès de ses partenaires a indiqué le parti Hizb el-Harak dans un récent communiqué.

Selon le communiqué, la présidence de la République a nié le gel de la constitution et du Parlement pour faire croire aux Américains que la situation actuelle est légitime. Or, le décret 117 du 22 septembre mentionne clairement sa suspension et l’accaparement de tous les pouvoirs par le chef de l’Etat.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...