La dernière de Tarak Haddad

Tarak Haddad, porte parole du sit-in d’El Kamour a réagi dans une vidéo publiée mercredi 17 novembre, aux citations à comparaître devant la justice de plusieurs participants au sit-in.
Haddad a, à l’occasion, rappelé que les accords conclus avec les autorités interdisaient toute poursuite contre les manifestants.
Dans cette vidéo, il s’est adressé à qui veut l’entendre en ces termes : « Vous voulez exploiter politiquement le dossier du Kamour. Nous n’accepterons jamais cela… Le peuple veut ! Nous allons vous montrer ce qu’il voulait vraiment ! Je ne me tairais jamais ! Nous attendons encore l’application des accords ! », s’est-il écrié.
« Cette manœuvre a pour objectif de nous faire peur. Nous sommes conscients que ces enquêtes n’ont pas été ouvertes sur ordre du Kaïs Saïed. Mais, pourquoi a-t-on relancé les procédures judiciaires maintenant ? Nous ne sommes pas stupides. Nous avons connaissance des motifs de cette décision ! ».
Le président de la république a été, lui aussi, interpellé par le sittineur qui s’est interrogé sur les raisons de l’entretien qui a réuni le Chef de l’Etat et une délégation du sit-in le 15 janvier au palais de Carthage.

Lire aussi
commentaires
Loading...