Ennahdha: “Saïed n’est pas en mesure de gérer les affaires du pays et d’apporter des solutions” 

Le bureau exécutif du mouvement Ennahdha dirigé par Rached Ghannouchi estime que la Foire internationale du livre a vécu un “massacre” des livres islamiques qui rappelle les époques de l’Inquisition, selon un communiqué publié par le parti islamiste vendredi 26 novembre.
“La confiscation de 1574 livres, y compris ceux traitant du mouvement Ennahdha ou d’autres mouvements islamiques exprime un contexte idéologique ou politique d’exclusion dans lequel les personnes impliquées perdent toute éligibilité ou légitimité pour superviser et garder ce service, peut-on lire dans ce communiqué. Le président de la République, Kaïs Saïed n’est pas en mesure de gérer les affaires du pays et d’apporter des solutions à ses problèmes, bien qu’il s’est accaparé tous les pouvoirs”.
Le parti islamiste a mis en garde contre le danger d’effondrement de la situation du pays en raison de la déviation du pouvoir et de la tendance à la fermeture et à l’isolation du fait de la confiscation de l’essence et du principe de base de la démocratie, qui est la séparation des pouvoirs comme alternative à sa centralisation entre une seul main, demandant le respect et l’arbitrage de la Constitution, et la restauration de l’autorité législative à son plein rôle législatif et de contrôle.
Elle a enfin appelé à la formation d’un gouvernement pleinement légitime avec des priorités économiques et sociales, le respect du principe de décentralisation, un dialogue national apaisé et des élections générales anticipées.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...