DIABÈTE: L’Insuline est centenaire !

Dr Donia Gharbi-kilani
L’Insuline est une hormone fabriquée par le Pancréas et qui régule naturellement, depuis la naissance et tout au long de la vie de l’être humain, la concentration de sucre dans le sang: La Glycémie. Cette année 2021 marque le centenaire de cette hormone vitale pour l’Homme. Une pensée reconnaissante pour les savants  Banting, Best et Mac Leod dont la collaboration scientifique a signé en 1921, un tournant vital dans la prise en charge des patients diabétiques.
DIABÈTE
Le Diabète est un problème majeur de santé publique en Tunisie et dans le monde. Il s’agit d’une pathologie métabolique chronique qui résulte d’une anomalie dans la sécretion ou l’action de l’insuline ou une combinaison des deux défaillances. En Tunisie, on estime la prévalence du diabète à 15%, avec une prédominance du type 2 (90%), contre 10% pour le type 1.
En effet, on compte principalement deux types de diabète:
– Le diabète de type 1: caractérisé par une absence ou une insuffisance de production d’insuline, avec l’obligation d’une consommation permanente et à vie. Les signes de la maladie sont précoces et parfois d’apparition brutale, et le diagnostique est généralement rapide.
– Le diabète de type 2: résulte d’un mauvais usage de l’insuline par l’organisme. Il est généralement de découverte tardive, au stade de complications.
Pour les deux types de diabetes, les signes cliniques les plus fréquents sont: une soif importante même dans un climat froid (la polydipsie), une faim permanente avec en contrepartie un amaigrissement important, une envie fréquente d’uriner (la polyurie), avec une altération de la vision, le tout évoluant dans une sensation de fatigue permanente et handicapante.
 
JOURNÉE MONDIALE! 
Le 14 novembre de chaque année, et à l’instar du reste du monde, la Tunisie célèbre la journée mondiale du diabète. Le thème retenu pour cette année 2021 et qui reste valable jusqu’en 2023 est: “Accès aux soins du diabète”(OMS). En effet, avec les pathologies cardio-vasculaires, les cancers, les maladies respiratoires chroniques, le diabète est considéré comme l’une des quatre maladies non transmissibles les plus fréquentes au monde (OMS). C’est dire, l’importance que nous devons accorder à la sensibilisation, l’éducation, la prévention et la prise en charge du patient diabétique dans sa globalité, afin  d’éviter ses complications graves et onéreuses, tant pour le patient, son entourage que pour les caisses de l’Etat .
EDUCATION!
PRÉVENTION!
Le diabète est une maladie multifactorielle, silencieuse, capricieuse et par moments pernicieuse. Compte tenu du mode de vie des temps modernes, les principaux facteurs de risque résident dans la sédentarité, l’obésité, le tabac …
Une sensibilisation ciblée et continue, une éducation sanitaire précoce basées sur une communication participative et une prise en charge thérapeutique précoce, qu’elle soit médicamenteuse ou à base d’insuline. La disponibilité des médicaments doit figurer parmi les priorités sanitaires nationales. Dans une vision ciblant l’efficacité et l’efficience dans les court et moyen termes, et la pérennité de notre action pour le long terme.
Et comme aurait dit l’autre: ” Quelques pas pour l’éducation  … un grand pas pour l’Humanité”
Bonne santé à tous!
Lire aussi
commentaires
Loading...