Un parc d’attractions va s’ouvrir… sur une plateforme pétrolière en Arabie Saoudite

Alors que le monde entier tente d’afficher son engagement dans la lutte contre le réchauffement climatique à l’aube de la COP26 à Glasgow, un irréductible clame haut et fort son soutien aux énergies fossiles. Rien de bien étonnant, il s’agit de l’Arabie saoudite. Comme le rapporte Courrier international, le royaume annonce la création d’un parc d’attractions sur le thème des plateformes pétrolières. Un « parc de l’extrême » de 150 000 m² installés sur un complexe pétrolier dans le golfe Persique.
Ce projet gigantesque intitulé « The Rig » comprendra notamment « trois hôtels et onze restaurants répartis sur plusieurs plateformes connectées, ainsi que des montagnes russes et des activités extrêmes telles que le saut à l’élastique et le parachutisme », le tout autour de la thématique du pétrole. Dans une vidéo publiée début octobre, le projet promet également une « multitude d’offres d’accueil, d’aventures et d’expériences sportives aquatiques ».
*L’Arabie saoudite compte s’ouvrir au tourisme mondial
Le Fonds public d’investissement saoudien (PIF), qui soutient le projet, espère faire venir de nombreux touristes venus du monde entier. Le développement de ce parc gigantesque s’inscrit dans une volonté d’attractivité. Les millions de touristes qui se rendent en Arabie saoudite chaque année sont majoritairement des pèlerins en visite à La Mecque.
Or le pays se dit aujourd’hui «  déterminé à se positionner comme un acteur central et séduisant à l’échelle internationale pour rivaliser avec les villes voisines de Dubai, d’Abou Dhabi et d’Oman ». À terme, l’Arabie saoudite espère attirer 100 millions de touristes annuels d’ici 2030.
(Le Point)
Lire aussi
commentaires
Loading...