Ons Jabeur disputera sa demi-finale samedi à l’aube contre Badosa

Poursuivant sa chevauchée fantastique au tournoi d’Indian Wells (Etats-Unis), Ons Jabeur disputera sa demi-finale devant l’Espagnole Paula Badosa Gibert, 23 ans, 27e mondiale, dans la nuit de vendredi à samedi, vers 3H15. 
Badosa Gibert a battu en quarts de finale l’Allemande Angelique Kerber (6-4, 7-5).
Le 26 mars dernier, à Miami (Etats-Unis), Jabeur avait dominé Badosa en trois manches très accrochées (7-6, 5-7 et 7-5).
Rappelons que l’enfant prodige de Ksar Helal a composté une place dans le dernier carré ce vendredi 15 octobre à l’aube quand elle a battu la 20e WTA,
l’Estonienne Anett Kontaveit en deux manches (7-5, 6-3) en un peu moins d’une heure et demie.
Dans une partie serrée, notamment au premier set, la championne tunisienne a enchanté par son toucher et ses astuces le public présent dont des dizaines portant le drapeau tunisien, produisant un tennis de haute teneur qui lui permet d’accéder au top ten dès lundi prochain à l’occasion de la publication du nouveau classement mondial féminin.
“Bienvenue au Top 10”, s’est exclamé le speaker du court juste à la fin de la rencontre.
Jabeur devient ainsi la première joueuse arabe à intégrer le cercle fermé des dix meilleures joueurs au monde, et même la première parmi les joueurs et joueuses confondus, le meilleur classement arabe messieurs appartenant au Marocain Younès El Aynaoui (22e mondial) après avoir remporté le premier tournoi de l’année du circuit ATP, celui de Doha 2003.
Jabeur conforte par la même ses chances de réserver un billet pour le Final Masters Championship prévu à Guadalajara, au Mexique, du 10 au 17 novembre prochain auquel seront invitées les huit meilleures joueuses mondiales.
“J’ai toujours dit à ma mère que je voulais être numéro un mondial. J’y ai toujours cru, mais des victoires majeures en WTA sont un rêve devenu réalité, et j’espère pouvoir inspirer la nouvelle génération. Peu de joueurs de mon pays pratiquent le tennis”, rappelle à chaque fois l’épouse de Karim Kamoun, son préparateur physique et escrimeur de son état.
Autre record établi par Jabeur: ce vendredi, c’était sa 48 victoire de l’année en 65 matches joués.
Lire aussi
commentaires
Loading...