Maroc et Sénégal, premiers qualifiés aux barrages africains du Mondial

Quelques heures après le Sénégal, le Maroc est devenu ce mardi la deuxième sélection africaine à valider son billet pour les barrages des éliminatoires du Mondial 2022. Vainqueurs de la Guinée (4-1) à Rabat en match en retard de la 2e journée, les Lions de l’Atlas sont en effet assurés de terminer premiers du groupe I.
Après un round d’observation, les hommes de Vahid Halilhodzic appuyaient sur l’accélérateur, à l’image de ce débordement du remuant Mmaee conclu par une frappe de Louza au-dessus, puis de ce coup franc rapidement joué par Hakimi et qui voyait El Kaâbi se faire contrer à bout portant. Logiquement, la défense guinéenne finissait par plier sur un centre d’Hakimi suivi d’une tête de Mmaee sur la barre, reprise victorieusement par El Kaabi à bout portant (0-1, 21e).
A la peine, le Syli National parvenait toutefois à égaliser contre toute attente dix minutes plus tard sur une récupération haute de Kane qui décochait une frappe sèche déviée par Saiss et qui surprenait Bounou (1-1, 31e). Ce but faisait mal au moral des Marocains, dès lors battus dans les duels et trop brouillons dans leurs transmissions. Contre toute attente, les locaux reprenaient pourtant les devants à la faveur d’un coup de pied arrêté lorsque Louza, sur coup franc, trouvait la tête de Chakla qui remisait victorieusement vers Amallah, entré en jeu suite à la blessure de Barkok (1-2, 42e).
*Amallah, l’homme providentiel
De quoi frustrer les Guinéens et Naby Keita qui était tout heureux de s’en tirer avec un simple carton jaune malgré un coup de pied adressé par dépit dans le tibia d’Amrabat avant la pause. Au retour des vestiaires, les hommes de Kaba Diawara (présent sur le banc en l’absence du sélectionneur Didier Six, toujours hospitalisé), poussaient mais Saiss et Bounou signaient deux interventions décisives. Encore une fois, alors que le Maroc n’était pas au mieux dans le jeu, la délivrance intervenait sur coup de pied arrêté : sur corner, Louza réussissait une belle combinaison et trouvait Amallah, auteur d’un doublé sur une reprise puissante (1-3, 65e). Si Mmaee échouait ensuite face à Aly Keita, Boufal, entré en jeu, finissait par conclure le festival malgré sa bicyclette un peu ratée sur un centre de Fajr (1-4, 89e). Un résultat qui scelle le sort de la Guinée et de la Guinée Bissau, éliminées comme le Soudan.
Le classement : Maroc 12 points, Guinée Bissau 4 pts, Guinée 3 pts, Soudan 2 pts
(Afrik-Foot)
Lire aussi
commentaires
Loading...