Les constructions anarchiques pointées du doigt: la délégation de l’éducation à Bizerte porte plainte

Suite aux dégâts subis par l’école primaire Dhhar Ayed à Rafraf en raison des importantes quantités de pluies qui se sont abattues sur la région durant le weekend dernier, le délégué régional de l’éducation à Bizerte a effectué hier dimanche 24 octobre 2021 une visite d’inspection à ladite école pour prendre connaissance du volume des dégâts enregistrés. Après vérification, il s’est avéré qu’une partie du siège de l’école construit par la municipalité de Rafraf en 2018 a été détruite. Ces dégâts seraient dus à l’accumulation des eaux de pluies au niveau de la clôture inférieure de l’école en raison des constructions anarchiques. En effet, ces dernières empêchent désormais l’écoulement des eaux.
Dans un communiqué rendu public ce lundi sur sa page officielle Facebook, la délégation régionale de l’éducation à Bizerte a annoncé avoir décidé de déposer une plainte en urgence contre toutes les personnes qui seraient à l’origine de ces dégâts.
Des travaux ont été par ailleurs entamés immédiatement afin de remédier à la situation sachant que les salles de cours et les autres parties de l’institution éducative n’ont pas été endommagées.

Lire aussi
commentaires
Loading...