Le centre national de transplantation d’organes déplore un nombre faible de dons

Le directeur du centre national pour la promotion de transplantation d’organes (CNPTO) Taieb Ben Abdallah a indiqué jeudi que le nombre de dons d’organes est faible par rapport à la demande en Tunisie, précisant que les besoins sont estimés annuellement à 200 greffes de foie, 50 transplantations cardiaques et 20 greffes de poumons.

Il a dévoilé au cours d’une conférence de presse tenue à la municipalité de Tunis consacrée à la présentation de la journée mondiale et nationale de sensibilisation au don d’organes qui coïncide avec le 17 octobre, que 14 mille insuffisants rénaux en Tunisie sont mis sous dialyse et 1644 sont inscrits sur la liste d’attente pour une greffe des reins.

S’agissant de la transplantation d’organes, il a souligné que 2033 greffes rénales ont été effectuées en Tunisie depuis 1986, 17 transplantations cardiaques et 70 greffes de foie dont 14 enfants greffés.

Par ailleurs, Ben Abdallah a fait savoir que le nombre de citoyens ayant ajouté sur leur cartes d’identité la mention de donateurs à dépassé les 12 mille, notant que ce nombre est insuffisant par rapport au nombre d’habitants en Tunisie.

De son coté la maire de Tunis, Souad Abderrahim a précisé que la célébration de la journée mondiale et nationale du don d’organes s’inscrit dans le cadre du partenariat entre la municipalité et les composantes de la société civile, et le programme Tunis, ville-santé.

Elle a mentionné que cette initiative a pour objectif de sensibiliser à l’importance du don d’organes, vu l’insuffisance du nombre des donneurs et la réticence de certains citoyens, alors qu’un grand nombre de patients sont inscrits sur la liste d’attente.

Lire aussi
commentaires
Loading...