Kaïs Saïed: “La place des spéculateurs est la poubelle de l’histoire”

Saïed déclare la guerre aux spéculateurs et à tous ceux qui se tiennent derrière.
Le président de la République l’a rappelé mercredi 13 octobre lors de l’entrevue qu’il a eue avec Taoufik Charfeddine, ministre de l’Intérieur, et Fadhila Rabhi Ben Hamza, ministre du Commerce et de la Promotion des Exportations.
Le chef de l’Etat a appelé la ministre du Commerce à prendre toutes les mesures nécessaires pour faire face aux monopoles, à la spéculation et à la hausse des prix,  menaçant les spéculateurs et ceux qui les soutiennent que le moment viendra où ils paieront le prix des forfaits qu’ils commettent.
Kaïs Saïed a par ailleurs renouvelé son appel aux juges honorables à jouer pleinement leur rôle pour neutraliser les spéculateurs et les lobbies, appelant les collectivités locales à jouer pleinement leur rôle en se référant à ce qui se passe dans certaines villes où les déchets ménagers s’amoncellent car ils ne sont pas levés.
Il a relevé la nécessité “de mettre fin à cette situation et à leur hypocrisie et leur criminalité dans tous les domaines”.
“Ces personnes-là rejoindront les dépotoirs qu’elles amassent parce que leur place est aux ordures, a-t-il martelé. Un jour viendra où il sera mis un terme à cette situation et où tous les dossiers sans exception seront ouverts. Ce jour-là, ni l’argent ni la traitrise ne leur seront du moindre secours, surtout que le peuple tunisien ne leur pardonnera jamais. J’appelle à nouveau la justice à les jeter dans la poubelle de l’histoire, et ce par l’application de la loi”, conclut le président de la République.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...