De nouveaux détails sur l’affaire de la société Instalingo

La chambre d’accusations près la cour d’appel de Sousse a adressé ce mercredi 13 octobre 2021 le dossier de l’affaire de la société Instalingo au juge d’instruction près le tribunal de première instance de Sousse 2 pour l’examiner de nouveau. Selon le porte-parole de la cour d’appel de Sousse Ali Abdelmoula, a adressé quatre convocations avec des mandats de dépôt aux quatre accusés dans le cadre de cette affaire. Il s’agit du gérant de la société, le producteur, le responsable RH et de la rédactrice en chef.

Les personnes impliquées dans cette affaire sont accusées d’incitation à la violence, au meurtre et au pillage sur le sol tunisien. Elles sont également accusées de complot dans le but de commettre l’un des attentats contre la sûreté intérieure de l’État et pour changer la forme du gouvernement, d’inciter les gens à s’armer les uns contre les autres ou à provoquer le désordre ainsi que pour offense contre le chef de l’État.

Il convient de noter que le propriétaire de la société, son épouse et un 3e complice sont toujours en cavale.

Lire aussi
commentaires
Loading...