Adnène Hajji: “Donnez-moi ma pension pour vivre, c’est tout”

Adnène Hajji, président du Conseil central du mouvement Tounes Ilel Amam a annoncé son soutien à l’action entreprise par ses collègues parlementaires pour recouvrer leurs salaires ou régler leurs anciennes situations financières avant de devenir députés.
Dans une déclaration à Radio Mosaïque FM vendredi 15 octobre, il a expliqué que le président de la République trompe le peuple en disant que le danger imminent représenté par le parlement est toujours présent, avant de demander: “D’où vient le danger alors que le parlement est gelé et que les députés gelés sont chez eux ?. Cette situation n’est pas correcte. Je suis personnellement retraité du ministère de l’Education, et je veux avoir le droit de régulariser ma situation pour recouvrer mon salaire. Je ne veux de subvention ou de privilège de personne. Donnez-moi ma pension pour vivre, c’est tout !”
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...