27e Fespaco: Le film de Leyla Bouzid remporte l’Etalon  de bronze

Au-delà des prix catégoriels, la 27e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) a distingué les œuvres cinématographiques présentées de la manière suivante :
*Distinctions générales
– Étalon d’or de Yennenga :  La Femme du fossoyeur d’Ahmed Khadar (Somalie)
– Étalon d’argent : Freda de Gessica Geneus (Haïti)
– Étalon de bronze : Une histoire d’amour et de désir de Leyla Bouzid (Tunisie)
– Prix d’interprétation masculine : Alassane Sy pour Baamum Nafi (Sénégal)
– Prix d’interprétation féminine : Zainab Jah pour Farewell Amor d’Ekwa Msangi (Tanzanie)
– Meilleur décor : La Nuit des rois (Night of the Kings) de Philippe Lacote (Côte d’Ivoire)
– Meilleur montage : Souad d’Amin Ayten (Égypte)
– Prix du scénario : Nameless de Mutiganda Wa Nkunda (Rwanda)
– Prix de l’image : This is not a Burial, it is a Resurrection de Jeremiah Lemohang Mosese (Lesotho)
– Prix du son : Freda de Gessica Geneus (Haïti)
– Meilleure musique : La Femme du fossoyeur d’Ahmed Khadar (Somalie)
– Étalon d’or documentaire long-métrage : Garderie nocturne de Moumouni Sanou (Burkina Faso)
– Étalon d’argent documentaire long-métrage : Marcher sur l’eau d’Aissa Maiga (Sénégal-Mali)
– Étalon de bronze documentaire long-métrage : Makongo d’Elvis Sabin Ngaibino (République centrafricaine)
– Poulain d’or fiction court-métrage : Serbi (Les Tissus blancs) de Moly Kane (Sénégal)
– Poulain d’argent fiction court-métrage : Amani d’Alliah Fafin (Rwanda)
– Poulain de bronze fiction court-métrage : Zalissa de Carine Bado (Burkina Faso)
– Poulain d’or documentaire court-métrage : Ethereality de Kantarama Gahigiri (Rwanda)
– Poulain d’argent court-métrage : Je me suis mordu la langue de Nina Khada (Algérie)
– Poulain de bronze court-métrage : Nuit debout de Nelson Makengo (RDCongo)
*Mentions spéciales
– Mention spéciale à Tabaski de Laurence Attali (Sénégal)
– Mention spéciale du jury : La Traversée d’Irène Tassembedo (Burkina Faso)
*Sections perspectives
– Prix Paul Robson : Traverser de Joël Akafou (Côte d’Ivoire)
– Prix Oumarou Ganda : Tug of War d’Amil Shivji (Tanzanie)
*Section Burkina Faso
– Meilleur film burkinabè : Sur les traces d’un migrant de Delphine Yerbanga
(Le Point, avec AFP)
Lire aussi
commentaires
Loading...