Tabboubi: “Si vous voulez que ce soit un bras de fer, eh bien, vos os se briseront sur le rocher de l’UGTT”

Ce mardi, lors d’une journée de colère décrétée à l’occasion d’un rassemblement ouvrier organisé par la fédération générale du groupe Tunisie Telecom devant le siège central du groupe situé au Lac de Tunis, le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT), Noureddine Tabboubi a réitéré que “le secteur public est une ligne rouge qui ne risque pas d’être franchie par quiconque songe à vendre des institutions publiques.”
“Ils veulent vendre le secteur public, alors qu’est-ce qu’ils vont vendre après… Allez vous faire vendre vous-mêmes ! La Tunisie n’est pas à vendre”, a martelé le SG de la centrale syndicale.
“Est-ce vraiment un crime commis par l’UGTT que d’exiger aujourd’hui un gouvernement capable de négocier avec elle dans le cadre d’une vision d’avenir ?, s’est-il demandé. Aux responsables du pays, nous disons: Si vous voulez que ce soit une bataille de construction, nous allons être parmi les soldats en première ligne, mais si vous voulez que ce soit un bras de fer, eh bien, vos os se briseront sur le rocher de l’UGTT”.
Noureddine Tabboubi a enfin souligné que “le syndicat est ouvert à la réforme, au développement et à la création d’un climat social sain et d’un avenir serein pour l’entreprise Tunisie Telecom”.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...