Les Nations Unies appellent les parties tunisiennes à “lancer un dialogue global”

Au cours d’une conférence de presse donnée ce jeudi 23 septembre par Stéphane Dujarric, porte-parole d’Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, a déclaré que les Nations Unies appellent les parties tunisiennes à “lancer un dialogue global conforme aux valeurs démocratiques” afin de résoudre les questions en suspens dans le pays.
Les Nations Unies ont également confirmé qu’elles soutenaient les institutions démocratiques en Tunisie et la guerre contre le COVID-19.
“Nous appelons toutes les parties concernées en Tunisie à résoudre les questions en suspens à travers un dialogue global conforme aux valeurs démocratiques”, a insisté le diplomate.
“Les Nations Unies poursuivent leur engagement à soutenir les institutions démocratiques en Tunisie, et également à apporter son soutien à ces institutions dans leur lutte contre la pandémie du coronavirus”, conclut Dujarric.
Cette “mise au point” intervient après que le président tunisien Kaïs Saïed ait annoncé mercredi 22 septembre la suppression de l’organe de contrôle de la constitutionnalité des projets de loi, la promulgation de lois par décrets présidentiels, et la prochaine composition d’un gouvernement.
Plusieurs partis politiques tunisiens considèrent ces décisions comme un “coup d’Etat” contre la Constitution.”
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...