La police intervient pour séparer les manifestants des 2 “camps”

Les unités sécuritaires dépêchées à l’avenue de Habib Bourguiba à Tunis se sont vues obligées d’intervenir en vue de disperser la foule ce samedi 18 septembre 2021 après que des affrontements ont eu lieu entre des manifestants rejetant les mesures exceptionnelle annoncées par le président de la République et d’autres soutenant ce dernier. Des barrières ont été mises en place afin de séparer les deux manifestations organisées à quelques mètres du théâtre municipal de Tunis. Les manifestants appelant à la suspension des mesures exceptionnelles se sont attaqués aux sympathisants du chef de l’Etat. Ces derniers ont scandé des slogans annonçant leur soutien au président de la République.

Lire aussi
commentaires
Loading...