La FTF porte plainte contre le président du CNOT pour… diffamation

Suite aux déclarations du président du Comité national olympique tunisien (CNOT), Mehrez Boussayène au cours desquelles il aurait délibérément attaqué et calomnié la FTF, à en croire cette dernière, le bureau fédéral a décidé lors de sa réunion  du jeudi soir 23 septembre de déposer deux plaintes pénales contre Boussayène auprès du procureur de la République près le tribunal de première instance de Tunis pour avoir commis des actes et crimes passibles de poursuites pénales (toujours selon la FTF), et d’en aviser la branche régionale des avocats de Tunis et le Barreau national des avocats.
La FTF a également décidé d’informer le Comité d’éthique du Comité international olympique (CIO) de ce qu’elle appelle violations commises par le président du CNOT, et de soumettre une requête au ministère de l’Economie et des Finances “afin de mener une mission d’inspection et de suivi des budgets financiers du CNOT depuis 2014, étant donné qu’aucun contrôle n’a été exercé sur ce comité depuis 2014 afin de consacrer le principe de justice réglementaire entre les différentes structures sportives”, toujours selon le communiqué de la FTF.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...