De nouveaux détails sur l’affaire d’atteinte à la sûreté publique impliquant une boite de prod à Sousse

Les six personnes arrêtées depuis la semaine dernière dans le cadre de la présumée affaire d’atteinte à la sûreté publique et de blanchiment d’argent impliquant une boite de production audiovisuelle basée à Kalaa Kebira ont comparu ce lundi 13 septembre 2021 devant le ministère public près le tribunal de première instance de Sousse 2. Selon les premiers éléments, le juge d’instruction a ordonné l’ouverture d’une enquête contre les six éléments arrêtés ainsi que trois autres individus dont deux personnes en fuite. Il s’agit du propriétaire de la boite de production et de sa femme. Ces derniers se trouvent actuellement à l’étranger. Selon le porte-parole du tribunal de première instance de Sousse Ali Abdelmoula, les personnes impliquées dans cette affaire sont accusée d’incitation à la violence, au meurtre et au pillage sur le sol tunisien. Elles sont également accusées d’avoir porté atteinte à la sûreté publique ainsi qu’à la personne du président de la République. Les personnes arrêtées comparaîtront devant le juge d’instruction pour être entendues.

Il convient de rappeler qu’ne descente sécuritaire  effectuée dans les locaux de ladite boite de production au cours de la semaine dernière a permis de saisir 23 unités centrales portant différents numéros de série. Le ministère public a décidé de les interdire de voyager en attendant leur comparution devant la justice. Deux mandats de recherche ont été par ailleurs émis à l’encontre du propriétaire de la boite de production ainsi que son épouse. L’enquête se poursuit.

Lire aussi
commentaires
Loading...