Ça chauffe entre la Fédération Tunisienne de Football et le Comité National Olympique

Suite au communiqué publié par la fédération tunisienne de football à la date du 23 septembre 2021, s’en prenant au Comité National Olympique Tunisien et à son Président à travers un ensemble de contre-vérités et d’accusations, le Comité Exécutif du CNOT s’est réuni aujourd’hui vendredi 24 septembre 2021, et tient à éclairer l’opinion publique sur ce qui suit :

1) Le CNOT, contrairement à ce qui est avancé dans le communiqué de la FTF, a bien été soumis à toutes les opérations d’inspection et de contrôle de la part des bureaux d’expertise et d’audit nationaux et internationaux, annuellement, et de façon régulière, et tous les rapports de contrôle et d’audit ont été présentés aux assemblés générales annuelles du CNOT qui, en présence de la FTF, a approuvé à l’unanimité tous les bilans et rapports financiers. En outre, le CNOT a été soumis à une opération de contrôle de la part du plus grand bureau international d’audit Price Waterhouse Coopers qui a clôturé ses travaux d’audits à la fin de l’année 2020 et a confirmé la sincérité des états financiers du CNOT.

Aussi, le CNOT s’inscrit en faux, à ce titre, contre les insinuations contenues dans le communiqué de la FTF faisant croire qu’il n’est pas soumis, à l’instar des autres structures sportives, au principe de la justice de contrôle, alors qu’il ne cesse d’œuvrer pour la consécration des principes de base de la bonne gouvernance dans les organisations sportives conformément aux recommandations du CIO ;

2) Le Comité Exécutif du CNOT considère que les déclarations de son Président en tant que porte-parole du CNOT concernant la FTF et ses responsables, s’inscrivent dans le cadre de la volonté du CNOT d’exhorter la FTF et son Président à l’adoption du principe de l’équité et de l’intégrité dans ses relations avec tous les clubs affiliés et au respect de toutes les structures sportives composants le paysage sportif du pays. Autant que le Comité Exécutif du CNOT considère qu’il est de son rôle d’œuvrer à ce que le football, en tant que premier sport populaire, soit un modèle pour les autres sports dans le domaine de la promotion des valeurs de l’Amitié, de la Justice et de la Solidarité entre toutes les composantes de la famille sportive loin de toute injustice, du régionalisme et de la politisation du sport ;

3) Le Comité Exécutif du CNOT considère également que la décision de recours à la justice, bien qu’elle soit un droit constitutionnel, constitue une violation du principe général que les différends entre les membres de la communauté sportive soient traités dans un cadre pûrement sportif.
Le Comité Exécutif exhorte de nouveau la FTF et ses responsables à coopérer et coordonner avec le CNOT et toutes les structures sportives pour conjuguer les efforts dans un but de concrétiser le rôle qui incombe au sport dans la préservation de l’unité de la communauté sportive appelée à accomplir sa noble mission d’éducation, de développement et de sauvegarde de la paix sociale.

(d’après communiqué)

Lire aussi
commentaires
Loading...