Mechichi réagit à l’activation de l’article 80 de la Constitution

Dans un post publié sur sa page officielle Facebook, le chef du gouvernement limogé, Hichem Mechichi est revenu sur les décisions annoncées hier soir par le président de la République assurant qu’afin de faire éviter au pays davantage de tensions en cette conjoncture exceptionnelle, il a décidé de ne pas être, en aucun cas, élément perturbateur ou un obstacle en mesure de compliquer davantage la situation en Tunisie. De ce fait, il a annoncé qu’il s’engage à se tenir aux cotés du peuple tunisien et à ne pas s’attacher à aucun poste ou responsabilité au sein de l’Etat.

Mechichi a assuré qu’il passera les pouvoirs à la personnalité qui sera chargée par le chef de l’Etat pour former un nouveau gouvernement tout en exprimant ses vœux de réussite à la nouvelle équipe gouvernementale.

Lire aussi
commentaires
Loading...