Makhlouf: “Des forces spéciales veulent arrêter Rached Khiari”

Le président de la coalition Al Karama, Seif Makhlouf a publié mardi 27 juillet un post sur sa page facebook où il soutient que des forces spéciales ont pris d’assaut le domicile du député Rached Khiari, et les maisons d’un certain nombre de ses proches dans le but de l’arrêter.
“La constitution tunisienne l’interdit et ne donne pas au président de la République le droit de lever l’immunité des députés qui s’opposent à lui. Ni lui ni personne d’autre ne doit être au-dessus de la constitution. Je tiens personnellement le président de la République pour responsable de ces violations, ainsi que tous ceux qui s’engagent avec lui dans la violation de la constitution”, écrit le député d’Al Karama.
“Nous écrirons à l’Union interparlementaire, au parlement africain, au conseil des droits de l’homme et à tous les organes, syndicats et organisations parlementaires et internationaux des droits de l’homme”, conclut-il.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...