Interdiction de voyager: Bochra Bel Haj Hmida témoigne et dénonce

L’ancienne élue à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) et militante des droits de l’Homme Me Bochra Bel Haj Hmida a fait l’objet ce mardi 27 juillet 2021 d’une opération de contrôle minutieuse alors qu’elle s’apprêtait à quitter le territoire national à l’aéroport international de Carthage. Dans un post publié sur sa page officielle Facebook, l’avocate a indiqué que l’un des responsables sécuritaires à l’aéroport l’a convoquée dans son bureau afin de faire les vérifications nécessaires. Il a fallu une demi heure pour que la militante féministe puisse récupérer son passeport et monter à bord.

L’ancienne dirigeante au parti Nidaa Tounes a dénoncé ces mesures qui prennent pour cible toute personne portant la qualité de député ou d’ancien élu du peuple tout en appelant les autorités à déterminer une liste nominative des personnes interdites de voyager afin d’éviter l’harcèlement des citoyens mais également des agents aéroportuaires.

Il convient de rappeler que l’Homme d’affaire et président du Club Sportif Sfaxien Moncef Khemakhem a été interdit de voyager à l’aéroport international Sfax Thyna. Il a assuré qu’il devait voyager pour des raisons de santé. L’homme d’affaires a précisé que cette décision concerne tous les présidents des clubs sportifs, hommes d’affaires, ministres,  élus du Peuple… Cette décision a été prise conformément aux restrictions de la présidence de la République.

Lire aussi
commentaires
Loading...