Hafnaoui redessine le sourire sur les lèvres des Tunisiens (Photos)

L’exploit ne pouvait tomber un meilleur jour qu’en ce 25 juillet où l’on commémore une date historique dans l’histoire de notre pays.
Ce jour de fête de la République a vu à l’autre bout du monde, au Japon un jeune Tunisien d’à peine 18 ans ébahir le monde en remportant l’or olympique du 400m nage libre en 3: 43.36, troisième meilleur chrono de l’année.
Ahmed Ayoub Hafnaoui a devancé l’Australien Jack McLoughlin 3:43.52 et l’Américain Kieran Smith 3:43.94.
Arrivé en finale avec le huitième temps, Ahmed Hafnaoui est devenu le deuxième Tunisien à remporter une médaille d’or olympique après les exploits d’Oussama  Mellouli, sacré sur 1 500 m lors des Jeux de Pékin en 2008.
En 2018, le jeune prodige de la natation tunisienne avait été médaillé de bronze sur la même distance aux Jeux africains de la jeunesse. La même année, l’enfant de l’Espérance Sportive de Tunis avait remporté aux championnats d’Afrique une médaille d’argent sur le relais 4 x 200 m nage libre et trois médailles de bronze, sur 800 m nage libre, sur 1 500 m nage libre et sur le relais 4 x 100 m nage libre.
Plus récemment, il avait gagné deux titres aux derniers championnats de France de natation sur 400 m et 800 m nage libre.
C’est la deuxième médaille à mettre à l’actif de notre pays aux Jeux de Tokyo, après la médaille d’argent ramenée par Khalil Jendoubi au taekwondo (poids -58Kg).
Aussi bien Hafnaoui que Jendoubi donnent aux Tunisiens la fierté d’appartenir à ce pays en pleins scandales liés à ses dirigeants politiques.
Ahmed Hafnaoui: “C’est tellement incroyable, je ne m’attendais pas à ça”
 C’est l’un des premiers temps forts de l’Olympiade en natation : vainqueur surprise du 400m nage libre, le Tunisien Ahmed Ayoub Hafnaoui, devenu le deuxième médaillé olympique d’or de l’histoire de notre pays en natation, a fait part de son émotion, reconnaissant s’être surpris lui-même lors d’une finale qu’il n’oubliera jamais.
C’est la première belle histoire de ces Jeux de Tokyo. A seulement 18 ans, le Tunisien Ahmed Ayoub Hafnaoui a fait sensation dimanche en devenant le deuxième champion olympique de natation de l’histoire de notre pays, pendant qu’Etats-Unis et Australie entamaient leur moisson d’or. Nouveau venu en grand championnat et 8e qualifié de la finale, Hafnaoui a remporté le 400 m nage libre en 3’43″36, coiffant dans la dernière longueur l’Australien Jack McLoughlin (3’43″52) et l’Américain Kieran Smith (3’43″94).
“Je suis très fier, très heureux, je pensais à mes parents, c’est tout. J’étais venu ici pour gagner une médaille en 400 et en 800. Juste une médaille, n’importe laquelle”, a-t-il expliqué en sortant du bassin.
Entraîné à Tunis par Jabrane Touili, le jeune homme est devenu le deuxième champion olympique tunisien de natation après le sacre d’Oussama Mellouli sur 1 500 m lors des Jeux de Pékin en 2008.
“Je n’avais pas imaginé remporter l’or, surtout que j’étais au couloir 8. Dans la deuxième partie de la course, je me suis senti mieux, et ça a été une belle bataille à la fin. C’est tellement incroyable, je ne m’attendais pas à ça, je suis tellement content”, a raconté le Tunisien.
*”J’y ai cru quand j’ai touché le mur, que j’ai vu que j’étais premier, c’était génial”
Hafnaoui n’a pas menti lorsqu’on lui a demandé s’il s’attendait à un tel résultat : “Bien sûr que je me suis surpris. C’est incroyable. J’y ai cru quand j’ai touché le mur et que j’ai vu que j’étais premier, c’était génial. Et quand j’ai vu le drapeau de mon pays et que j’ai entendu l’hymne tunisien, j’ai eu les larmes aux yeux, j’étais tellement fier. Je dédie ce titre à tout le peuple tunisien : vous avez un champion maintenant !”
Egalement engagé sur 800 m nage libre, il a réalisé une progression chronométrique fulgurante cette année : il a gagné dimanche plus de deux secondes par rapport à son temps de la veille, et plafonnait encore début mai à 3’49″90. “Je m’entraîne seul avec mes coaches, ils me soutiennent énormément, c’est difficile mais le résultat est là”, raconte ce fils d’un basketteur qui réside à Tunis, désormais convaincu d'”aller jusqu’au bout” sur 800 m, dont les séries ont lieu mardi soir.
“Un peu” surpris, son dauphin Jack McLoughlin a rappelé que “tout pouvait arriver” aux Jeux : “Ahmed arrive et réalise un record personnel énorme, c’est incroyable et bravo à lui”.
Tokyo 2020 Olympics – Swimming – Men’s 400m Freestyle – Final – Tokyo Aquatics Centre – Tokyo, Japan – July 25, 2021. Ahmed Hafnaoui of Tunisia celebrates after winning REUTERS/Marko Djurica

Lire aussi
commentaires
Loading...