Abir Moussi: “Un coup monté pour écarter Faouzi Mehdi, le bouc émissaire”

Abir Moussi estime que le chef du gouvernement doit démissionner au lieu de limoger son ministre de la Santé.
La présidente du parti destourien libre (PDL) a affirmé que “ce qui s’est passé mardi dans les 29 centres de vaccination du pays, c’est Hichem Mechichi qui en est responsable bien avant que Faouzi Mehdi. Aujourd’hui (mardi), ils ont voulu installer la gabegie et par ricochet un four crématoire. Ils ont inventé cette histoire (la vaccination des jeunes) tout en sachant pertinemment qu’elle allait échouer. S’il s’avère vraiment qu’il n’était pas au courant (“Ma fibalouch !”), Mechichi doit démissionner au lieu d’évincer son ministre de la Santé. En vérité, le remerciement de ce dernier était programmé d’avance. On n’aurait jamais pu imaginer que la vie des Tunisiens était à ce point insignifiante pour eux pour en arriver à la “comédie” de la vaccination des jeunes et aboutir in fine à mettre “out” le ministre de la Santé. C’est le bouc émissaire parfait, le coup était prémédité depuis longtemps. Pour régler leurs comptes politiques, les vies humaines n’ont aucune valeur à leurs yeux”, conclut Moussi.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...