Un accident ferroviaire au Pakistan fait une trentaine de morts

Lors d’un déraillement suivi d’une collision entre deux trains de passagers lundi matin, dans le sud du Pakistan, au moins 30 personnes ont été tuées et des dizaines blessées, certaines toujours prises au piège du métal.

Selon l’Agence France Presse, des secours appelés sur place ont été employés à libérer un nombre toujours inconnu de passagers prisonniers des débris du Millat Express, accidenté à proximité de la ville de Daharki, au nord de la province de Sindh, a rapporté à l’AFP un porte-parole des Pakistan Railways.

Le train qui arrivait de Karachi a déraillé juste avant l’aube à proximité de Daharki, avant d’être percuté par un autre train qui arrivait en sens inverse de Rawalpindi, a-t-il indiqué.

Des images prises sur le vif par des téléphones portables montrent un enchevêtrement de débris métalliques et plusieurs wagons verts des Pakistan Railways renversés.

Elles montraient également une équipe médicale posant une perfusion sur un homme dont seul le torse émergeait du chaos.

Pour ce responsable des chemins de fer pakistanais, au moins 22 personnes ont été tuées et 50 blessées, mais Umar Tufail, un responsable de la police locale de Daharki, a fait état d’au moins 30 morts.

L’accident s’est produit dans un secteur reculé de la province sur une portion de voies ferrées traversant de riches terres agricoles.

Les accidents ferroviaires sont fréquents au Pakistan, qui a hérité de milliers de kilomètres de voies et des trains de l’époque coloniale, sous l’empire britannique.

En octobre 2019, au moins 75 personnes avaient trouvé la mort dans l’incendie de leur train qui se rendait de Karachi à Rawalpindi. En 2016, deux convois transportant des centaines de passagers s’étaient percutés à Karachi faisant 21 morts.

Lire aussi
commentaires
Loading...