Manouba: Inquiétante flambée des cas de violence contre les femmes

Les actes de violence exercée contre la femme au gouvernorat de la Manouba sont passés de 1000 en 2019 à 4333 cas en 2020 d’après les statistiques établies par quatre équipes spécialisées.
Ces cas sont rapportés par les services qui couvrent toutes les délégations du gouvernorat, ainsi que ceux du commissariat régional de la Femme et de l’office régional de la famille et de la population (ONFP) de la Manouba.
La plupart des cas se rapportent à des violences physiques et matérielles,  conjugales et familiales, notamment pendant le début de la période de confinement en rapport avec la pandémie du coronavirus, ainsi qu’à des violences psychologiques qui constituent une extension des autres formes de violence et qui se reflètent matériellement et moralement sur les enfants, à en croire le chef de la coordination régionale des violences faites aux femmes, le délégué régional de la femme, la famille et les personnes âgées, Ali Belhadi qui s’exprimait ce samedi pour l’agence TAP.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...