Les partis politiques dénoncent l’agression contre Shems FM, et un jeune de Sidi Hassine

Plusieurs partis politiques du pays ont vigoureusement dénoncé l’agression perpétrée par les agents de la municipalité du Kram à l’endroit du siège de radio Shems FM et de ses employés.
Ils ont en même temps dénoncé l’agression dont a été victime un jeune de la région de Sidi Hassine, à Séjoumi, à Tunis.
Ces condamnations exprimées dans des communiqués émanent d’Attayar Echaâbi et d’ Afek Tounes notamment, qui imputent la responsabilité de ces dépassements au gouvernement de Hichem Mechichi.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...